SÉLECTION 2 – 30MARS


30 MARS 2018, 22 H 36 —  l’heure d’écrire, de partager la musique qui me fascine, à toi jeune lecteur. Des nouveautés, encore, et du meilleur que d’habitude. Se surpasser, toujours plus oui, et partager l’amour des mots et des notes. Primordial.

Une playlist, la seule qui regroupe chanson française, rap, house, un brin de rock et quelques remix, éventuellement. Musicaleomentvotre te parle… et t’ouvre les oreilles.


Des albums

Ces dernières semaines ont été riches en sortie, comme tu as surement pu le constater. Des single et des albums. Parmi une première petite sélection, deux albums sont ressortis. You will not die, de Nakhane, et HER de HER.

You Will Not Die est le tout nouvel album de Nakhane, sorti le 16 mars. C’est un artiste Sud-Africain, à la fois acteur, romancier, multi-instrumentiste et auteur-compositeur-interprète qui t’interpelle facilement grâce à sa voix tout droit venue des églises de Johannesburg. Violent Measures est le titre qui ouvre l’album, et malgré la multitude de publicité Spotify, je n’ai su décrocher de cet album si beau. En gros, You Will Not Die, c’est un douze titres de renaissance pour cet artiste multiple ayant fait ses premiers tours de chant dans l’église où se produisait la chorale gospel. Si tu n’as pas encore eu l’occasion d’écouter Nakhane, je pense qu’il est maintenant temps pour toi de le faire. C’est un album d’une richesse inouïe, porté par cette voix sensuelle, fragile et puissante à la fois. C’est captivant, envoûtant, doux et violent. C’est un grand cru, un album à aimer passionnément !

Et puis du côté français, aujourd’hui même est sorti HER, le tout premier album de Her. Tout l’album est en forme d’hommage à Simon Carpentier, la deuxième moitié du groupe, et décédé l’été dernier. HER, est un album aussi bouleversant que vivifiant. Un mélange de soul et de musique synthétique futuriste chantée en anglais. Évidemment, avant la sortie de celui-ci, on connait déjà quelques titres, notamment We Choose, Five Minutes, Bloom Roses… et j’en passe. Mais rien de mieux que d’enchainer ces titres avec d’autres encore inconnus, des interludes qui frôlent parfaitement bien la nostalgie d’une époque, de moments quelconques. Puis arrivent des titres plus dansants, comme On & On en featuring avec Roméo Elvis, ou encore Wanna Be You. Et puis le calme, la volupté avec Good Night et For Him, durant lesquels je retenais mes larmes. Her sait s’imposer, avec délicatesse. (En concert à Paris, le 25 avril).


La playlisssssst

Chaque mois, je te propose sur mon compte Spotify une playlist, regroupant mes titres phares, les dernières sorties et les chansons que je me remets parfois à écouter. En voici 20 chansons.

La mixtape

Et pour finir en beauté, une mixtape de HIGHLIGHT.

PLAYLIST DU MOIS DE MARS

juste ici

Publicités

SÉLECTION DE FIN D’ANNÉE {1}

 

Musicaleomentvotre

Je reviens en force sur la blogosphère, plus présente et épanouie que jamais (hum). Tu te rendras compte que… depuis mon dernier post, il s’en est passé des choses.

De nouveaux artistes qui font le buzz, des albums en tête d’écoute dès leur sortie, de l’émotion et des hommages, des découvertes personnelles, et tant de coups de cœur musicaux à te présenter (cet article va vraiment être ouah-ouh). C’est pourquoi je m’apprête à te faire une sélection gigantesque, monumentale, à ne plus jamais manquer de musiques. Rap, électro, chanson française, jazz et pourquoi pas un brin de techno-house ?

Sache que pour ne pas fatiguer tes beaux yeux, ce BIG article sera divisé en trois articles, qui verront le jour successivement. Le premier parlera des albums qui, selon moi, valent le coup d’être présentés. Le deuxième article, parlera de mes artistes et titres coup de cœur, évidemment dans la catégorie « récent« . Le dernier article de cette série sélection, traitera des mixtapes que j’écoute en boucle, ainsi que des vidéos dites discover, sur des artistes dont j’ai déjà parlé.

J’espère que tu as hâte en tout cas, le rattrapage de Musicaleomentvotre c’est maintenant, et c’est ONLINE.

A L B U M S

Ces derniers temps, énormément de nouveaux albums sont sortis, signifiants ou le retour de certains artistes, le début de carrière d’autres, ou tout simplement un album de rappel pour que le monde se souvienne que  » OK, je te balance ça là, maintenant, et tu kiffes « . Pour ma part, j’ai aimé 9 albums (vraiment sympa)

1. LA FÊTE EST FINIE, Orelsan

https://open.spotify.com/embed/album/04mHlwou1RaPDo8SigFfKf

Le premier album dont je te parle à sûrement du déjà bourdonner dans tes oreilles. En même temps, c’est compréhensible : on ne fait qu’entendre parler d’Orelsan et de son dernier album, La fête est finie. Avec celui-ci, Orelsan marque son retour en solo (après 6ans quand-même) et montre surtout de quoi il est capable. D’un coup,  le rap prend le dessus sur la chanson française. Encore une fois, Orelsan arrive avec des textes réels et des featurings qui font chaud au cœur, avec entre autres Ibeyi et Stromae. Point commun avec ses précédents albums : il continue de rapper l’ennui, l’ouverture d’esprit, les choses réelles et noires. La fête est finie, commence par San et se termine par Notes pour trop tard (deux de mes préférées HA-HA-HA), soit par le bonjour je suis San et l’au revoir, comme dans une histoire ; car oui, Orelsan est le rappeur dont on adore écouter les trouvailles verbales qui racontent les réalités d’aujourd’hui. Simple, basique.

2. SOULMATIC, Purple Disco Machine

https://open.spotify.com/embed/album/04X6SiqkYtSHq3TN8JtEJ9

L’album qui m’a fait bouger pendant ces longues semaines d’absence, est Soulmatic de Purple Disco Machine (que j’ai loupé la semaine dernière à Paris, youpi). C’est mon pote Clément qui m’a fait découvrir ce groupe et depuis, impossible de m’en détacher. Cet album est un coup de cœur de la saison. Soulmatic est un album très dance et qui d’après mes proches  » ne fait pas vraiment actuel « . C’est aussi un remède miracle contre la morosité et le stress quotidien. Tu le lances, tu l’écoutes et tu danses, en ne pensant qu’à une chose : te déhancher comme jamais sur le dancefloor avec une bonne bande de potes (tout seul aussi ça passe, mais je t’avoue que c’est encore une ambiance différente). Chaque titre de l’album ressemble un peu au précédent, mais c’est un bonheur d’écouter Soulmatic. Voilà comment être tonique dès l’aube. Et puis entre nous, écouter de bons morceaux, c’est bon pour le moral.

3. SHADOW WORK, Mammal Hands

https://open.spotify.com/embed/album/0D6EnTkqcbwzV5RWhxu4Rg

Si tu te demandes quoi écouter dès le matin, en sirotant ton thé / café sous les premiers rayons de soleil, et bien je peux t’annoncer que tu n’aurais pas pu tomber mieux qu’entre ces lignes ! C’était un lundi, il y a deux semaines, j’ai découvert Shadow Work de Mammal Hands, un groupe de Manchester. Très honnêtement, je ne me rappelle pas avoir déjà écouté auparavant un album aussi agréable à l’heure du petit déj’. Entre jazz, musique contemporaine et touche électronique, Mammal Hands ne pouvait pas mieux faire pour me charmer. C’est envoûtant, hypnotique et planant, soit tous les critères pour nous embarquer dans un univers sonore excellent. Shadow Work, en plus d’être beau, c’est une invitation au voyage, vers un endroit propice à la détente. Pour notre plus grand plaisir.

4. HERE COMES KATERINE !, Philippe Katerine

https://open.spotify.com/embed/album/33D4PJQhLg7I0ZQFFNeLb9

Here comes Katerine ! , c’est un tout nouvel album signé Philippe Katerine. Quand je l’ai fait écouter à mes parents, ils m’ont regardé en mode  » que t’arrive-t-il ? ». Mais sache que cet album, qui est une relecture de Philippe Katerine ,je l’aime pratiquement d’amour ; il me rend joyeuse et sait me mettre la Banane sur le visage (j’espère que t’as compris la ref. Mais si cherche bien). Alors oui, Here comes Katerine! est pour moi une bouffée d’ondes positives et Dieu sait qu’en fin d’année, on en a besoin. Puis, si tu n’es pas content, écoute ça.

5. FLIP DELUXE, Lomepal

https://open.spotify.com/embed/album/7C809pDAlv4nolQo5DnkXI

D’une part, Lomepal a balancé en juin dernier Flip et s’est positionné comme étant l’un des plus brillants opus de l’année. D’autre part, Lomepal vient de sortir Flip deluxe, où on y trouve trois nouveaux inédits (“ Club ”, “ Outsider ” et “ Un peu de sang ”), ainsi qu’une flopée de versions live acoustiques et d’instrumentales, raison pour laquelle cette « version » de l’album est ma favorite. Flip, c’est un album qui casse les codes du rap de nos jours, et plein de contrastes, notamment pour le fait que Lomepal soit un homme dit arrogant et au dessus de tout le monde, mais qui d’un autre côté est aussi humble et tente de convaincre les gens qu’il est une belle personne. Tu fais un mélange de ces deux points là et BAM : une pépite en guise d’album. PS : écoute Bécane en acoustique, je dis ça je dis rien.

6. NUES, Brigitte

https://open.spotify.com/embed/album/6ZstJKAdiQigutnlKrsv9n

Brigitte, enfin plutôt Nues de Brigitte, c’est sûrement l’album français le plus élégant de la saison, grande différence par rapport à leurs précédents titres, faits de glitters & strass. Et puis, les morceaux sont majoritairement au piano, qu’est-ce que c’est bon. Nues, est sans artifices et permet à Brigitte de se dévoiler, se dénuder. De plus, c’est un disque universel, dans lequel chacune pourra s’identifier, grâce à cet hymne à la solidarité féminine, que nous retrouvons dans chaque chanson. C’est poétique, rythmé et doux à la fois. Comme une femme quoi.

7. EP – JACKIE MOONBATHER

 https://open.spotify.com/embed/album/21kT8sSDeGvh7uJinIZsYY

Jackie Moonbather, c’est un artiste que j’ai découvert grâce à la chanson  » Old Boy  » de son EP Jackie Moonbather. Pour faire court, cet EP est beaucoup trop bon à écouter à Paris, en cette période de froid glacial. Les titres sont à écouter dans l’ordre puisque, si tu fais bien attention, chaque chanson se trouve être la continuité de la précédente. Et ça mon pote, c’est du génie comme on en voit peu souvent. Alors oui, les titres se ressemblent quelque peu mais cette soul aux airs R&B est vraiment très cool à écouter, et je pense ne pas m’en détacher pendant plusieurs semaines. Quoi de plus chill que Jackie Moonbather ?

8. REST, Charlotte Gainsbourg

 https://open.spotify.com/embed/album/4IonzjbKKCiU8ZvilbkdtS

Pop, délicatesse, épuration, franglais et charisme, voici quelques mots pour décrire Rest, le nouvel album de Charlotte Gainsbourg, conçut entre autre avec SebastiAn (Ed Banger) et Paul McCartney. Celui-ci fait déjà parler de lui depuis quelques semaines, et sait par la même occasion comment se faire apprécier. Charlotte s’autorise, contrairement à ses  précédents albums, à se livrer entièrement à nous et fait en sorte de nous maintenir le cœur serré d’émotion du premier titre  » Ring-a-Ring O’Roses  » au dernier,  » Les Oxalis « . Charlotte mêle mélodies rêveuses et séduisantes, français et anglais et ce, en donnant un côté dramatique, groovy et pop, qui fait tout le charme de Rest, évidemment. Charlotte Gainsbourg se met à nue devant nous en étant sûrement plus intime que jamais ; et qu’est-ce que c’est beau.

9. MARÉE BASSE, Vendredi sur Mer

 https://open.spotify.com/embed/album/0olQTtKHc00UpbddUZEr83

Charline Mignot, c’est Vendredi sur Mer. Et Vendredi sur Mer, c’est un de mes grands coups de cœur de l’année, en matière de chanson française électro-pop. Elle a sorti son premier EP intitulé Marée basse, et je ne compte plus le nombre de fois où il doit apparaître dans mon historique d’écoute. C’est innocent, énergique, un brin nostalgique, influencé par les 80’s (= tout ce que j’aime) et tellement cool à écouter ! Son EP, je l’ai écouté un soir, les yeux à moitié fermés et l’esprit ailleurs que dans la musique. Puis voilà que commence  » Lune et l’autre « . BAM, grand kiffe. Voilà que je me relève d’un coup et commence à bouger la tête. Vendredi sur Mer t’attrape et t’entraine bien loin, pour que tu puisses te perdre dans la poésie 2.0.

SHARE THE MUSIC

Cette semaine est une semaine remplie de nouveautés, aussi cool, voire belles, les unes après les autres. Et il me devait de t’en parler maintenant, pendant ma pause parce que bon, il faut share the music en temps et en heure.

Entre le charmant Romain Pinsolle, ses chansons françaises et son allure de poète pop-rock ; le franglais de l’actrice, danseuse (et Artiste en gros) d’Aloïse Sauvage, le rap qui touche à tout d’Esken, le Nick Murphy plus éclectique que jamais, le groove de YURZ et l’explosion électronique de Rone, on a bien été servis. Et dis toi que ce n’est pas terminé… le reste est à venir.


Musicaleomentvotre