« J’temmène au vent ».

Saloute,

Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour la dernière playlist du mois de novembre. Celui-ci ne serait-il pas passé un peu vite??? Enfin, c’est sous quelques rayons de soleil en région parisienne et accompagnée d’une fin de crève que je compte vous proposer de nouvelles choses fort sympathiques à écouter pour la semaine à venir. Vous pourrez donc trouver ci-dessous du calme et du moins calme, de quoi danser ou tout simplement se poser ainsi qu’évidemment, des coups de cœur qui attrapent presque par les tripes. Bonne écoute!

P7291361 - Arbeitskopie 2

“Josin´s songs are encountered somewhere between the heart and the mind. They embrace you but at the same time they leave you in a shaken inner state and with the need for a sequel.” – www.380grad.com

C’est en toute beauté que j’aimerais commencer cette playlist. Cette jeune femme, c’est Josin, et je vous présente « Midnight sun« , qui sera surement mon réveil pour toute la semaine à venir. L’écouter, c’est un double plaisir et ce dernier mêle douceur et mélancolie, avec des airs à la Thom Yorke (Radiohead). Je l’ai découverte en milieu de semaine et disons que, j’ai rapidement été comblée par cette voix qui n’hésite pas à faire des courbes entre les différentes notes. Comme c’est joli à attendre. Josin maîtrise l’art de chanter la mélancolie, en la reliant à un brin d’électro (à partir de 4:05min). Le début comme la fin de la chanson m’ont énormément plu ; dans cette dernière partie, les voix se mélangent avant de s’arrêter nettement. N’est-ce pas de l’art? En attendant la sortie de son full EP, Josin assurera les premières parties de RY X en Europe et réjouissez-vous, il y a une date à Paris : le 2 décembre au Trabendo.

thomas-azier

Laissons maintenant la place au jeune néerlandais, Thomas Azier. Ce dernier est connu pour son titre Red eyes qui a fait le tour des pubs tv mais, aujourd’hui, je vous propose d’écouter « Talk to me« , qui est sa dernière sortie. Celle-ci commence au piano et je trouve même que cette intro ressemble quelque peu à celles de Benjamin Clementin. Cependant, Thomas Azier garde bel et bien son propre style mélangeant sentiments profonds et mélancolie. Je trouve personnellement sa voix remarquable entre les couplets et les refrains : Thomas Azier sait nous surprendre en passant d’une voix grave à une voix plus aiguë. Et c’est très charmant ma foi. Talk to me est d’une grande simplicité tant au niveau de la chanson elle-même, qu’au niveau du clip qui est proposé. Comme quoi, il ne faut pas faire compliquer pour vendre du rêve. Le protégé de Woodkid et Stromae a sorti en 2014 un très bel album, sans faute et j’en attends personnellement encore beaucoup. L’avenir lui appartient, et je pense que lors de son concert le 2 février 2017 au Nouveau Casino de Paris, nous pourrons découvrir bien de belles choses…

elderbrook

En troisième choix pour aujourd’hui, je vous propose d’écouter « Closer » d’Elderbrook, titre redécouvert dans la semaine grâce à la vidéo d’Emma. Depuis, c’est simple… je l’écoute en permanence. L’anglais Alexander Kotz « produit une musique électronique minimaliste, avec des voix délicates et des beats ambiants » (RedBull.com). Ces titres sont fait sans artifices et pourtant, ils ont le don d’être plus géniaux et intéressants au fur et à mesure qu’il y a une nouvelle sortie. Si nous nous intéressons plus particulièrement à Closer, je trouve que l’intro plutôt calme est tip-top et qu’elle introduit justement très bien le reste du son, qui est fait avec plus de beats. Ne perdons pas des yeux cet artiste très prometteur… !

ust-jack

Place au londonien Just Jack, avec son titre que j’adore « Bluer than a bruise« . Ce titre rythme mes journées car, si je ne l’écoute pas directement, il est ancré dans ma tête. Ces airs hip-hop mélangés à des instruments plus classiques… c’est ça qu’on aime, n’est-ce pas? La musique de ce titre est répétitive mais là n’est pas la question : j’aime beaucoup les différentes accumulations de voix qu’on peut entendre tant au début qu’à la fin, et je pense que c’est vraiment ce qui m’a plu dans Bluer than a bruise. De plus, cette chanson me semble être idéale dès le matin, en étant dans un bus rempli plus qu’à la normale, autour de gens qui, comme toi, sont la tête dans leur musique, pas très impatient de passer une journée de cours. Heureusement que Just Jack se trouve être notre remède miracle.

fkj-misch

Pour l’avant dernier titre du mois de novembre, je vous propose d’écouter un de mes grands favoris de la semaine. Il s’agit de « Losing my way« , qui est interprété par FKJ et Tom Misch alias deux artistes que j’aime à la folie. Ce titre merveilleux, je l’ai découvert en tout tout tout début de semaine et il m’est impossible de m’en lasser ; matin, midi et soir, Losing my way est dans mes oreilles. FKJ est un parisien que j’écoute depuis facilement un an et, je ne me rappelle pas avoir déjà été déçue. Tom Misch est plus récent dans mon répertoire musical mais je vous en ai déjà parlé. Et lui aussi me plait beaucoup (d’ailleurs, il sera en concert le 29 novembre au Badaboum, à Paris). Alors, en rassemblant ces deux artistes, il était difficile de faire quelque-chose de bof. Pour ma part, je trouve que ce duo marche super bien, et j’attends de voir autre-chose en croisant fort les doigts.

Coup de cœur : Childish Gambino 2.0

2014 Osheaga Music And Arts Festival - Day 1

Pour terminer cet article et pour clôturer le mois de novembre en beauté, je vous propose un de mes plus grands coups de cœur depuis la rentrée de septembre. La semaine dernière, je vous ai déjà parlé du talentueux Childish Gambino avec son titre Redbone. Aujourd’hui, je vous parle de cette même personne, mais avec son titre « Me and your mama« , qui a fait chavirer mon cœur. Ce type est la valeur montante du Rap US, mais pas que. En effet, Childish Gambino touche à bien des styles : on peut reconnaître du Lenny Kravitz, des airs de Prince et encore d’autres Grands dans chacun de ses titres. Le truc cool, c’est que cet artiste s’inspire d’un grand nombre de personne, en refaisant tout à sa façon. Me and your mama, c’est de la beauté et beaucoup d’énergie tant au niveau de la musique que de la voix du rappeur. C’est aussi un tout autre style de ce qu’on peut entendre habituellement (par exemple, son titre « 3005 » sorti en 2013 est complètement différent de Me and your mama ou de Redbone). Et c’est dans ce cas là qu’un chanteur devient un Artiste avec un grand A. En bref, j’attends son album impatiemment (courage, jusqu’au 2 décembre), tout comme une date à Paris. Voyez-vous comme je suis tentée… ?


C’était donc sur cette merveilleuse trouvaille que cette playlist s’achève, et que nous commençons à laisser le mois de décembre venir à nous. Si vous avez aimé les titres ci-dessus, vous pouvez toujours :

  1. Laisser un commentaire en me citant les titres appréciés, ainsi que le pourquoi du comment,
  2. Partager cette playlist pour faire découvrir ces Artistes au plus de monde possible,
  3. Vous abonner à musicaleomentvotre pour ne rien louper de l’actu musicale.

Quels titres ont rythmé votre mois de novembre? Quels sont les titres que vous écouterez durant le mois de décembre?

Musicalement vôtre, Léola ♪

dernier article   live report n°1   dernier divers   interview NARCISSE

twi  /  soundcloud  /  playlist « novembre »  /  insta

mail : tmbleola@gmail.com

Publicités

Une réflexion sur “« J’temmène au vent ».

Un petit commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s