01520030 (1)

 Bien le bonjour,

Je vous retrouve aujourd’hui le sourire aux lèvres, pour une seconde interview que j’ai eu la chance de pouvoir réaliser : Jérémy Kapone a accepté de répondre à mes questions, encore une fois par mail. Après avoir interviewer The Island Club, je me suis dis que ce n’était pas une si mauvaise idée de continuer sur cette lancée là, et j’ai pu contacter l’agence de promotion de Jérémy Kapone. J’en ai donc profité pour lui poser quelques questions, mais avant de vous faire part de cette interview, je vous représente brièvement cet artiste, que vous devez certainement connaître, sans même vous en être rendu compte…
Si je vous parle du film « LOL« , réalisé en 2009 par Lisa Azuelos, ça vous dit quelque-chose? Jérémy Kapone était dedans, transformé en Maël le fameux guitariste…c’est tout de suite plus clair, non? Eh bien figurez-vous que de nos jours, Jérémy Kapone a déployé ses ailes afin de nous partager son univers musical avec sa pop française qu’on adore.
Ce qu’on aime chez JK : c’est sa pop-rock qui se mélange parfaitement bien avec ses textes et ses jeux de mots ainsi que sa voix qui arrive à nous charmer. Ce qu’on attendait en 2016 : la sortie d’un nouveau titre, et Monsieur nous a entendu. Depuis un mois, « A ce moment même » est en ligne, et pour le bonheur de nos oreilles… Le titre que je préfère : « Exil » de son groupe Kaponz & Spinoza.
SACHEZ-LE : après un temps d’absence, Jérémy revient avec un nouvel EP, que vous pouvez déjà vous procurer : « Aquarium« , dans les écoutable depuis quelques jours seulement. Et en plus de ça, il revient en concert le 2 mai au Pop Up du Label à Paris ; si ça ne donne pas envie…

Questions/réponses entre Jérémy Kapone et moi même :

 Moi : Qu’est-ce qui t’as poussé à te lancer dans une carrière musicale, et comment t’es venue l’envie de partager ta musique?

JK : À travers la musique, j’ai trouvé une approche artistique complète, c’est à dire que je dois aussi bien écrire, que composer, chanter, jouer, penser un univers visuel, diriger les tournages de clip, la conception d’une pochette etc… Ayant toujours aimé, dessiner, écrire, jouer, j’ai trouvé dans cette discipline une carrière qui me permettrait d’utiliser pleinement de toutes les cordes que j’ai à mon arc. De plus, la musique implique un travail individuel tout comme collectif, ce qui est primordial pour moi. Ensuite, l’envie de la partager, ne vient généralement pas à toi mais elle s’impose de fait : la musique c’est du partage avant tout.

Moi : Quelles sont tes inspirations, les artistes que tu trouves remarquables?

JK : Généralement je suis frappé par les « outsiders », des artistes qui avançent à contre-courant et se moquent des modes. Tom Waits, Jimi Hendrix, Nick Drake, Gorillaz, Neil Young, José Gonzalez, James Blake, Wu-tang clan, Outkast, Jack White, Bashung, Gainsbourg, The Do, Bob Marley, Shlomoh, Duke Ellington etc… pour ce qui est de la musique. Mais des auteurs (Henri Miller, René Char, Arthur Rimbaud etc..), ou des réalisateurs (Francis Ford Coppola, Jim Jarmusch, Bertrand Blier, Wes Anderson etc…) ou encore des peintres (Max Ernst, Miro, Cézanne…) m’ont autant influencé que des musiciens.

Moi :  Comment décrirais-tu ta musique?

JK : Hybride. À la croisée entre le rock, la folk, le hip-hop, l’électro et la chanson française entre franc-parler et poésie. Du moins, c’était mon idée pour ce premier EP « AQUARIUM » qui s’apprête à sortir (PS : lors de l’interview, JK nous lâchait uniquement des informations sur l’arrivée de son EP).

Moi :  Quelles sont tes étapes personnelles, pour écrire et composer un nouveau titre?

JK : Du travail, du temps, de la patience, de la recherche et puis soudainement une fulgurance qui te traverse.

Moi :  Quels sont les artistes avec qui tu aimerais collaborer?

JK : Il y en a beaucoup, la liste serait longue mais ces derniers temps, l’idée de collaborer avec le dessinateur français Moebius pour une pochette m’a effleuré l’esprit…

Moi : Quel message cherches-tu à faire passer à ceux qui t’écoutent?

JK : Il me semble qu’au travers de toutes mes chansons bien qu’elles abordent des thèmes divers, il y a toujours cette idée de se battre pour qui l’on est et où l’on veut aller.

Moi :  Quel serait le meilleur conseil que tu pourrais donner à un jeune, qui cherche se lancer dans la musique?

JK : L’idée de donner des conseils aux autres est une chose qui me met mal à l’aise.

Moi : Comme nous pouvons le voir dans tes tweets, tu aimes les citations. Mais la quelle préfères-tu? Celle qui te correspond le plus?

JK : Comme ça sans réfléchir me vient celle-ci :

« Le bonheur ce n’est pas le but mais le chemin vers ce but. »

Confucius, me semble t-il.

Moi : Et pour finir, si tu étais une chanson, laquelle serais- tu, et pourquoi?

JK : « I ain’t lazy, I’m just dreaming » de Sammy Kaye. L’écouter suffira à dire pourquoi.


Messieurs, dames, c’est sur cette chanson jazzy que s’achève cette interview est désormais terminée et j’espère que vous aurez pris autant de plaisir à la lire que moi lorsque je l’ai reçue.

Pour conclure, je vous rappelle que le premier clip tiré de l’EP « Aquarium » est en ligne, au nom de « A ce moment même » et disponible depuis un mois, ainsi que « Ton cœur, ton âme et tes dix doigts » disponible depuis hier. De plus, n’oubliez pas qu’il passe au Pop Up du Label à Paris le 2 mai, et que des places sont encore disponibles, pour un prix plus que raisonnable. Soyez nombreux!

Je tenais à remercier Jérémy Kapone, pour avoir accepter de répondre à ces quelques questions, et à Marie-Victoire Dirou, pour m’avoir permis d’entrer en contact avec l’artiste.


Quelques infos sur Jérémy Kapone

compte Instagram    compte Twitter    chaîne YouTube

    page Facebook

Envie d’aller au concert du 2 mai? Des billets ici.

Musicalement vôtre, Léola.🎶

Publicités

10 commentaires sur « Interview express – JERÉMY KAPONE. »

Un petit commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s